English version click here.

Pensées infernales, op. 5

Pensées infernales a une genèse particulière. C'est une des pièces que j'ai le plus rapidement composées. C'est une pièce pour orchestre que j'ai écrite lors de la finale du 1er Concours International de Composition Antonin Dvorak, à Prague, en juillet 2010. En temps limité et en loge, j'ai dû composer une oeuvre en m'inspirant d'un matériau donné (ici, un extrait de la 8e symphonie d'Antonin Dvorak). La composition intégrale de la pièce pour orchestre, avec l'orchestration, m'a pris 24 heures cumulées sur 4 jours. 
Evidemment, dans de telles conditions de composition, je n'ai pas pu inventer d'histoire à mettre en musique ou élaborer un propos extra-musical. Le titre inital, Inferno, ne renvoyait pas à l'oeuvre de Dante mais plutôt une impression de déchaînement démoniaque que je voulais exprimer dans l'oeuvre ; c'est pourquoi j'ai décidé de changer le titre de l'oeuvre et de la nommer dès à présent Pensées infernales.
L'oeuvre a été primée à l'issue de la composition : "Special Prize : Best composition according to traditional notation based upon tonal music".


Fiche technique : 
  • Titre : Pensées infernales - poème symphonique n°2, op. 5 (titre initial : Inferno, op. 5)
  • Année de composition : 2010
  • Durée : 8 minutes 30
  • Instrumentation : J'effectue en ce moment une refonte de cette oeuvre, dans le but de l'équilibrer suite à la composition rapide lors de la compétition, c'est pourquoi je ne peux donner l'instrumentation (qui va changer par rapport à l'original).
Je travaille en ce moment sur Pensées infernales pour en faire une nouvelle version. C'est pourquoi il n'y a aucun enregistrement ni de partition à consulter.
Prague finale 2010
Prague prix 2010
N'hésitez pas à laisser un commentaire ici !